Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Coup de gueule de Patrick ...

    Pour ma part la rentrée s'est disons .... passée, bien? Je n'en sais trop rien, je n'ai toujours pas trouvé le moyen d'adoucir la séparation
    de la maman ou du papa pour les petits de 2 ans qui continuent à l'heure actuelle  de pleurnichouiller quand les parents s'en vont.
    J'ai interpellé le ministère de l'éducation à 5 reprises depuis la fin d'année et pendant les vacances puis une tite louche à la rentrée pour savoir
    sur quels textes officiels je devais appuyer ma pratique pédagogique pour accueillir les enfants de deux ans?
    J'ai tout compris en écoutant notre cher ministre de l'Education Nationale: en fait les enfants de deux ans n'existent pas, ni dans les textes
    ni dans ses pensées.
    La question n'est pas trop de savoir (encore que...) si les enfants de 2ans doivent venir à l'école mais bien plutôt de savoir que quand ils viennent quelle est leur place dans la tête de nos chercheurs pensants de l'Education.
    A priori je ne suis bon qu'à changer des couches et faire faire des siestes, petit plus pour nos chères têtes blondes
    je leur raconte aussi des histoires
    Des histoires de ministre qui ont oublié qu'ils ont été petit et qu'ils ont eu 2 ans !
    J'imagine que quand on gagne 6 ou 7 fois le salaire moyen d'un instit on doit sans doute être au dessus de ces questions bassement partisanes.
    Vous l'avez compris je suis en colère, un peu découragé avec un grosse envie de tout plaquer.
    J'en arrive à regretter le temps où j'étais infirmier psy, tant qu'à travailler dans un monde de fous autant y être entouré.
    Bon courage à tous, que la force du ying vous yang!
    A vos souhaits!
    Patrick Saulnier alias Marchand de sel